Troubles de l’Apprentissage

Young boy receiving one on one help with assignment.

Nutrition et Troubles de l’Apprentissage

 

La nutrition est un élément essentiel dans la prise en charge d’un trouble de l’apprentissage. Le cerveau a besoin d’un apport d’énergie constant et stable pour fonctionner correctement. L’alimentation apporte « le carburant » qui permet à l’enfant de se concentrer, de réfléchir, de mémoriser.

Pour optimiser ses performances scolaires, il faut s’assurer que tous ses besoins physiologiques (en glucides, protéines, vitamines, minéraux, acides gras essentiels) sont couverts.

En cas de déséquilibre ou de déficience, l’état général de l’enfant ainsi que ses capacités à apprendre vont s’affaiblir.

C’est sa glycémie (taux de sucre sanguin) qui joue le rôle principal. Sans essence dans son moteur une voiture (même une Ferrari !) ne peut pas avancer ; sans sucre, le cerveau tourne au ralenti. Sauter un repas, négliger le petit déjeuner, privilégier les sucres rapides (confiseries /pâtisseries/ pain blanc …) c’est la garantie d’un comportement instable (fatigue, impatience, irritabilité, troubles de l’attention, de la concentration et de la mémorisation…) et petit à petit perte de confiance, parfois même échec scolaire.

En collaboration avec l’équipe pédagogique et médicale, les conseils d’une diététicienne permettent donc en cas de troubles de l’apprentissage de potentialiser les capacités de l’enfant et de maximiser ses chances de réussite.

Francine Joyce

Diététicienne – spécialiste de l’enfance et des troubles du comportement alimentaire

Medicare Français 0207 370 4999

Ligne Directe : 07904 954 842